Paris 75008
+0033761837672
Lessecretsdelamemorisation@gmail.com

C.I.A

Choix Informations Associations

Cette technique de mémorisation est très efficace pour apprendre les capitales de chaque pays. Plus intéressant encore, c’est cette même technique qui vous permettra de mémoriser du vocabulaire en langue étrangère ou encore vos verbes irréguliers en anglais.
Avant de dévoiler les secrets de la stratégie, je vous invite à mémoriser cette suite de pays avec leurs capitales. Apprenez de manière traditionnelle, en répétant.
Donnez-vous 10 minutes.
Autriche: Vienne
Mauritanie: Nouakchott; Monténégro : Godporidca Croatie: Zagreb
Albanie: Tirana Côte d’Ivoire: Yamoussoukro Estonie: Tallinn
Biélorussie: Minsk Mali: Bamako Malaisie: Kuala Lumpur
Bulgarie: Sofia Pakistan: Islamabad Soudan: Kharthoum
Roumanie: Bucarest Afrique du Sud: Pretoria Suisse: Berne
Arabie Saoudite: Ryad Bangladesh: Dacca Suède: Stockholm
Syrie: Damas
Notez votre score sur 20. ( un point par bonne réponse).
Maintenant nous vous dévoilons la technique C.I.A pour mieux mémoriser. Prenons notre premier exemple:
nous commençons par choisir les deux informations que l’on veut retenir: Autriche avec Vienne.
Nous allons transformer ces deux informations en image mentale. Ainsi, l’Autriche devient une « autruche » et Vienne devient une « viennoiserie » (un pain au chocolat). Il est extrêmement important de faire appel à votre propre imagination. Pour l’Autriche cela peut vous évoquer « un élève qui triche » en plein contrôle des math, ou pendant les épreuves du bac !. Coupez le mot en deux et trouvez ce qui fait appel à vos souvenirs et à vos émotions. La bonne représentation est la vôtre et non celle de quelqu’un.
Pour ma part, j’opte pour « l’autruche et la viennoiserie ».

Il ne reste plus qu’à connecter ces deux informations entre elles.
Pour ce faire, il vous faut faire appel à tous vos sens, vos organes de perception. Inventer une courte histoire aussi originale que loufoque ! Une autruche qui traverse votre rue à toute allure, à la recherche d’une boulangerie pour prendre son goûter. Elle entre dans la boulangerie du coin et mange un croissant fait maison. Ayant un goût plus savoureux que ceux de la meilleure boulangerie de votre ville.
Lien farfelu ou lien de sens.
Lien de sens
Les images mentales que vous créez peuvent avoir des liens de sens avec le mot initial ou bien un lien complètement farfelu, burlesque, bizarroïde. Parfois, vous aurez l’impression qu’il est farfelu, alors qu’il a un sens bien souvent historique avec le mot que vous tentez d’imaginer.
Pour Vienne, mon lien était complètement farfelu au départ. Je ne connaissais pas de lien particulier entre la ville et la viennoiserie. J’ai pourtant appris par un ami bien plus tard que L’origine du croissant et du terme viennoiserie date de 1683, il s’agit d’une pâtisserie inventée à Vienne pour célébrer la fin du second siège de Vienne par les troupes ottomanes qui faisaient le siège de la ville, d’où le terme viennoiserie utilisé pour qualifier ce type de préparation.
Avec ces connaissances il devient plus facile de mémoriser. Voilà pourquoi dit-on que la mémoire est exponentielle. De la même manière que les neurones sont liés entre eux, les informations se lient entre elles. Ses liens facilitent l’apprentissage et la rétention des connaissances. Les informations aiment les informations et plus ; plus on en sait plus c’est facile d’apprendre.
Lien farfelu
Il s’agit de lien complètement burlesque et loufoque. Qui n’a pas forcément de liens avec l’information à retenir. Ils vont toutefois permettre de mieux retenir l’information en faisant appel à nos émotions.
L’origine du mot autruche n’a aucun lien avec le pays Autriche si ce n’est l’intonation.

particularité de ce deuxième type de lien c’est qu’il renforce la mémorisation en faisant appel à nos émotions. Ainsi, plus le lien est burlesque, déraisonnable, extravagant, insensé plus il sera facile de le restituer.

La place des émotions joue un rôle important dans le processus de mémorisation. Souvenez vous de ce que vous faisiez le 11 septembre 2001 ! Ou encore le 13 novembre 2015 pour les plus jeunes ! En vous concentrant un peu ; vous serez certainement étonné, de voir à quel point vous êtes capable de vous remémorer ce qui se passait autour de vous ; lorsque vous avez appris l’attentat des tours jumelles : lieu, le temps qu’il faisait, qui était avec vous, ce que vous vous apprêtiez à faire, peut-être même comment vous étiez habillé ? Pourtant vous n’avez fait aucun effort pour mémoriser tout cela. C’est la force des émotions.

Voilà, le tour est joué. Maintenant faites confiance à votre cerveau. Vous pourrez tester l’efficacité de la technique C.I.A. Révisez vos capitales dans 10 minutes et puis dans 24 heures. Séquencez vos révisions en respectant la courbe de l’oubli. (voir article courbe de l’oubli).

Exemple 2:
Mauritanie a pour capitale Nouakchott. Pour Mauritanie, je coupe le mot en deux. « Maur », je pense à un mort. Pour Nouakchott, je pense à une « noix ».

Il se réveille dans son cercueil, c’est terrifiant ! Soudain, son ventre gargouille car il a faim. En fait, il n’était pas mort mais juste plongé dans un profond sommeil, et il se réveille avec la faim au ventre, d’ailleurs il se tient le ventre. Et il a envie d’une « noix », il aime les noix.
Notre défunt se met donc à croquer une noix. Vous entendez les crocs de la noix dans ses dents. Humm, il se régale.
Efficacité et rendement garantie.
Si l’une des capitales ne revient pas à l’esprit, continuez de chercher. Ne regardez surtout pas la réponse. Et si vraiment aucun n’indice ne revient. Alors refait la connexion ou l’image mentales, en étant encore plus créative et originale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Follow by Email
Facebook
Facebook